image Que se passe t-il quand on arrête de fumer ?

Que se passe t-il quand on arrête de fumer ?

Que se passe t-il quand on arrête de fumer ?

La cigarette ne présente aucun effet positif sur la santé. Actuellement, bon nombre de personnes n'ont pas encore conscience des dangers potentiels qu'elle représente. Vous décidez de laisser derrière vous le tabac, mais que se passe-t-il quand on arrête de fumer ?

Les bienfaits de l'arrêt du tabagisme

Mise à part l'économie d'argent, arrêter de fumer procure de nombreux bienfaits. Ainsi, il n'est jamais trop tard pour s'en débarrasser. Que vous ayez fumé depuis quelques jours ou des années, il est fort probable que les toxines introduites dans vos organes puissent être éliminées.

Vingt minutes d'arrêt suffisent à normaliser votre pression sanguine et à augmenter la température de vos membres. Après 8 heures, le taux de poison (monoxyde de carbone) dans votre sang est réduit de moitié, celui de l'oxygène remonte vers la normale. Dans 24 heures, vous aurez plus de chance de ne pas attraper une crise cardiaque.

Après 72 heures d'abandon de cigarettes, vous gagnerez plus d'énergie. Votre circulation sanguine va s'améliorer dans 2 semaines et vous pourrez marcher normalement. Vos différents problèmes respiratoires vont disparaître entre 3 et 9 mois.

Après un an, vous bénéficierez du même risque d'infarctus qu'un non-fumeur et après 5 ans, du même risque d'AVC. Au bout de 10 ans, votre vie redevient normale. Les risques de cancers ne sont plus alarmants, voire anéantis comme ceux constatés chez les non-fumeurs.

Les symptômes physiques du sevrage

Certes, cesser de fumer apporte une nouvelle vie. Néanmoins, certains désagréments apparaissent de manière inattendue sur le corps durant le sevrage. Les effets sanitaires du tabagisme peuvent être néfastes, mais pour son arrêt, ils ne sont pas non plus négligeables.

Quelques jours après l'arrêt, vous pourrez sentir un étourdissement dû entre autres au stress ou à l'amélioration de l'apport en oxygène. La réadaptation de votre corps au nouveau rythme sans nicotine est susceptible d'entraîner la fatigue, l'insomnie, une faim incessante et la constipation après quelques semaines.

Les symptômes psychologiques liés à l'arrêt tabagique

Au début, vous aurez une envie obsessionnelle de fumer vu que la production d'endorphine n'est pas encore assez pour supporter la nouvelle situation. Mais il faut vous entraîner à la réadaptation.

Si vous vous demandez que se passe-t-il quand on arrête de fumer, ce sont le stress, l'irritabilité, l'impatience et la nervosité que vous ressentez. Votre corps ressent le manque de drogue, ce qui provoque ces différents symptômes psychologiques.

Que faire pour se défaire des troubles liés au sevrage ?

Face aux nombreux soucis de santé qui peuvent survenir en arrêtant de fumer, quelques gestes habituels suffisent pour s'en défaire. Des exercices de respiration lente mais profonde, des étirements et des massages peuvent faire réellement du bien. Il faut bouger, manger sainement, boire beaucoup d'eau et dormir suffisamment.

Privilégiez les fruits et légumes, ainsi que les produits de grains entiers, accompagnés des activités physiques pour retrouver la meilleure forme. Préférez les aliments riches en protéines et hydrates de carbone complexes mais qui ne sont pas très caloriques.

Par ailleurs, il existe des remèdes qui facilitent l'arrêt du tabagisme en parapharmacie en ligne. Tel est le cas de Xantipex Spray buccal de la marque Fytobell, qui permet de réduire les symptômes de désintoxication au tabagisme. Ce produit favorise le système nerveux et diminue les besoins en nicotine.

Autres articles

Notre guide des techniques pour arrêter de fumer

Les techniques pour arrêter de fumer peuvent toutes marcher si on a la volonté de les appliquer. La motivation doit être solide et les techniques doivent être bien élaborées avant d'arrêter de fumer. Il......

Comment utiliser les patch pour arrêter de fumer ?

Ça y est, c'est décidé, vous allez abandonner les cigarettes ! Parfois, il est difficile d'y arriver et vous devez recourir à certaines méthodes. Mis à part les médicaments, des substituts nicotiniques......